Rechercher
Résultats par :
Recherche avancée
Derniers sujets
Août 2019
LunMarMerJeuVenSamDim
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031 

Calendrier


Partagez
Aller en bas

Résumé des parties Empty Résumé des parties

le Mar 17 Jan 2012 - 20:42

Je compte sur une personne motivé pour faire un petit résumé des parties (oui, comme Seven Sea), en attendant, chacun des joueurs présents à la partie du 15 janvier, reçoit 10 XP.

_________________
Amicalement Fabius
Agénor
Prima donna
Voir le profil de l'utilisateur

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

le Mar 17 Jan 2012 - 23:54
Point de vue de Ryô:

Arrivée à Llend, station de tourisme à l'est de la République de Corail: Deux plongeurs pénètrent dans la station par un sas de l'un des niveaux les plus profond en ayant réussi à faire en sorte que les défenses du périmètre, des lance-torpilles, soient désactivées lors de leur approche.
La station est fluctuante, descendant dans une fosse océanique puis remontant, régulièrement. Lorsqu'elle n'est pas à son point maximal, les parois de la fosse, distantes de 50 de la station, empêchent toute sortie véhiculaire au-delà de l'armure individuelle. Toute arme à feu de taille supérieure au pistolet et fonctionnant autrement qu'au coup par coup est prohibée à bord, la sanction étant l'éjection immédiate par le sas du contrevenant. Le superviseur est Milos LONE.
Sur la station, avant la descente: Pari sur un combat dans l'arène basse.
Rumeurs:
- des vaisseaux de combat lourds croiseraient à l'est, au large
- deux techniciens ont disparu
- Natia, une femme, est une habituée des lieux même s'il arrive qu'elle disparaisse quelques temps

Après enquête préliminaire, Natia est ressortissante de l'Hégémonie et appartient au milieu de l'espionnage. Elle descend à l'hôtel de luxe. Elle nie son origine.

Durant la descente de la station, Nût et Ryô prennent chacun une chambre dans ce même hôtel:
- Nût: "On est là pour se détendre."
- Ryô: "Qu'est-ce que Natia cache?"
- les autres "500 sols la nuit, trop cher."
Ludo décide de passer la nuit dans le dortoir commun, Sergueï, Galak et Jack à bord de l'Hypérion.

Au dortoir, Ludo est brûlé au visage par le liquide d'une canalisation qui explose. Le reste de sa nuit n'est pas non plus de tout repos.
À l'hôtel, Ryô est réveillé par des bruits de pas feutrés dans le couloir. Natia fait une promenade nocturne pas très orthodoxe. Il la file. Elle va jusqu'aux ascenseurs. En estimant le temps mis par l'ascenseur pour revenir, dix minutes, elle est allé au niveau ±20. Il lui faudra rappeler l'ascenseur, celà laisse donc au pire vingt minutes pour explorer la chambre de Natia. Dedans, très bien caché, il trouve cinq pains d'explosif dans un sac. Il cache un mouchard sur celui du dessus et cache un micro dans la chambre. Des bruits de pas feutrés le forcent à sortir précipitamment. Un recoin non-éclairé sera son salut, le regard de Natia lui passe dessus sans le voir.

Au réveil, la station étant au fond de la fosse, Nût et Ryô vont à l'Hypérion, où Ludo est déjà, raconter les faits de la nuit. Il est décidé de mener l'enquête, des charges explosives bien placées peuvent détruire la machinerie, empêchant la station de remonter, la laissant s'écraser au fond de l'abysse. Alors qu'ils sont encore sur les docks, ils subissent l'assaut de trois pirates. Les pirates sont défaits, l'un est mort et les deux autres dans le coma. Ludo et Sergueï passent le corps par le sas.
Retour à bord de l'Hypérion, Galak et Nût les soignent afin de les interroger. Celui qui reprend connaissance en premier tente de s'assomer contre la paroi du navire. Ryô l'en empêche. Le pirate, malgré son baillon, prononce "Autodestruction" et s'écroule, mort. Le frein de la langue du dernier pirate est coupé mais impossible de le ranimer. Travail d'experts sur le détonateur. Celui-ci peut recevoir une commande radio déclenchant un nouveau compte à rebours, de cinq toutes petites minutes cette fois-ci. Bonne nouvelle cependant, découverte d'un contre-code, annulant le compte à rebours de cinq minutes - mais sans effet sur le compte à rebours général. Le prisonnier est achevé et les deux corps sont passés par un sas de la station.
L'émetteur placé sur les explosifs est en mouvement, ascenseur puis étage -20. Cet étage est inaccessible aux visiteurs. Qu'à celà ne tienne, Nût, interfacée, outrepasse la programmation et emmène y le groupe.
Machinerie très bruyante, odeur d'huile nauséabonde, chaleur quasi-insoutenable, c'est dans un dédale de pompes, de tuyaux et de turbines qu'ils trouvent deux corps vêtus de l'uniforme des techniciens, les deux disparus. Ryô contourne les corps, craignant une embuscade et avance jusqu'à son émetteur. Il voit un individu accroupi, en train d'installer un explosif sur une machine. Tout à son ouvrage, il n'entend pas Ryô arriver l'étrangler. Le détonateur est néanmoins en place. C'est à nouveau Nût qui intervient en désamorçant la bombe. Il restait 2 pains dans le sac. Il en reste donc deux autres déjà placés. Le détonateur indiquait 9 heures, en plein au milieu de la remontée de la station.
Le groupe arpente donc le niveau à la recherce des deux pains manquants. Ils en trouvent quatre - désamorcés par Nût.
Impossible donc de savoir combien il y en a au total, il faut trouver Natia et la faire parler. Retour au niveau zéro, direction le casino. Selon les dires, Natia y était récemment. Direction l'hôtel, Natia vient de le quitter. Direction le niveau -19, la maintenance, probablement celui par où les plongeurs sont entrés puisque ça n'est pas par le -20.
Les portes de l'ascenseur s'ouvrent sur une rafale d'arme automatique. Deux individus en armure arrosent le groupe alors que Natia, derrière, s'éloigne. Un combat désespéré s'engage. Les deux adversaires sont coriaces mais leur sous-nombre les perd, non sans avoir infligé de lourdes blessures. Nût a vu son bras réduit en charpie, Ryô a pris une balle dans l'épaule, Ludo lui aussi amoché.... Cependant, celà a permis à Natia de s'enfuir, elle est dans le sas de décompression, à enfiler une armure de plongée. Ryô et Jack utilisent leurs torches pour percer la porte. Rien n'y fait, le sas commence à se se remplir d'eau. Tentant le tout pour le tout, Jack utilise un pain explosif pour faire sauter la porte du sas. Celà fonctionne mais trop tard, Natia n'est déjà plus là. Au-même moment, le compte à rebours de cinq minutes est enclenché. Ruée jusqu'à l'étage du dessus, -18, la sécurité, 4'3, où Galak fait jouer son autorité au sein de l'O.E.S.M. en tant que prêtre du grave Trident auprès des gardes en faction, tenant nos héros en joue, pour accéder à l'émetteur radio du poste de sécurité afin de diffuser le contre-code à l'échelle de la station. Infructueux, 3'30". Prenant la parole et jouant de chance, Ryô sait trouver les mots justes et l'un des gardes accepte d'en référer à son supérieur plutôt que de tirer sur le champ sur les intrus ayant pénétré armés d'explosifs à un étage critique défensivement, 3'. Le supérieur accepte, 2'30", ruée jusqu'à l'émetteur radio, 2', où il faut la connaissance experte des sonscans de Jack pour émettre le bip à la fréquence adéquate, 1'30", le détonateur reprend le compte à rebours normal.
Explications avec le chef de la sécurité, tout rentre dans l'ordre et les autres explosifs sont trouvés par la sécurité.
La manœuvre de l'Hégémonie a échoué mais Natia court toujours.

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

le Mer 18 Jan 2012 - 7:14
Merci pour le résumé. C'est presque comme si j'avais pu rester jusqu'à la fin. Smile

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

le Mer 18 Jan 2012 - 18:16

Pour motiver les joeurs afin qu'il fasse le résumé de la partie, je propose la chose suivante:

Les joueurs qui font l'effort, auront droit à une réussite automatique lors de la prochaine partie.

La réussite automatique permet de réussir une action sans lancer un seul dé !

Bien sûr en tant que M.J., je me réserve le droit d'accepter ou non telle ou telle manoeuvre genre "Je dégaine mon mini-pistolet et loge une balle explosive dans l'oeil du méchant capitaine à 100m de là, à travers la foule, en tir instinctif, en faisant trois réponse." ne sera pas accepté.


_________________
Amicalement Fabius
Agénor
Prima donna
Voir le profil de l'utilisateur

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

le Mar 24 Jan 2012 - 0:15
Je fais un résumé de la partie de dimanche, histoire de ne pas oublier le début avant de jouer la suite.

Un mois après les évènements sur Llend, les joueurs sont à Azuria, capitale de la République de Corail.
Le Grand Amiral de la flotte corallienne, Elménéar Calloway, partisan farouche de l'alliance des nations dans la lutte contre la piraterie, utilise le prétexte de son anniversaire, 51 ans, pour réunir à bord du plus luxueux navire de croisière voguant sous l'océan les pontes des nations militaires du monde entier et leurs délégations.

Le navire est le Télémaque, fleuron de la flotte de la baronne hégémonienne Vilma Terrastet. Elle est accompagnée par le Grand Amiral Valastor. Leur responsable de la sécurité est le colonel Faedror, commandant de la redoutable Cohorte Pandore.
L'envoyé de la puissante Ligue Rouge est Véliador Viper, probable successeur d'Urik, Premier Citoyen. Son chef de la sécurité est Rein Lombard.
Représentant le Trident et Equinoxe, Katya Delerik, très haut placée dans le Culte, elle est spécialiste de la régénération cellulaire. Elle aurait une cinquantaine d'années. Le responsable de la sécurité de sa délégation est Koni Lend.
L'émissaire de l'Alliance Polaire n'est autre qu'Alpha, le premier Androide du Primarque. Son chef de la sécurité est Bêta 13.
Enfin, c'est évidemment Calloway lui-même qui représente la puissance militaire corallienne. Son chef de la sécurité est une certaine Mélanie Riot.

C'est la plus grosse réunion qui ai eu lieu depuis des années, chaque acteur majeur ayant répondu présent et envoyé un émissaire de la plus haute importance, le second dans la hiérarchie de chaque nation.
A elles cinq, Hégémonie, Ligue Rouge, République de Corail, Equinoxe et l'Alliance Polaire, ces nations regroupent plus de 90% de la puissance militaire de la planète, petites factions et pirates inclus.

Galak a été contacté par Koni Lend, sachant que celui-ci se trouvait à Azuria à la suite du rapport d'activité que celui-ci avait fait sur ce qui s'est passé à Llend. Galak s'est donc vu proposer un poste d'agent de sécurité libre lors de la croisière. Il a accepté.
Ryô s'est vu attribuer par sa hiérarchie la mission d'agent de sécurité libre lors de la croisière sous le nom d'Ovar Godter.
Jack Rhino a été contacté par Ryô pour un emploi de pilote de chasseur patrouilleur, assigné à la sécurité du Télémaque durant la durée de la croisière. Il a accepté.

En fait, chaque délégation avait son émissaire militaire, ses attachés et ses chargés de sécurité dirigés par un responsable. L'organisation globale de la sécurité revenant à l'Hégémonien Faedror. A bord, l'on compte environ 300 personnes, 200 appartenant aux délégations militaires, 55 chargés de la sécurité et le reste d'hommes d'équipage et de petit personnel de bord.

Le vaisseau est organisé en quatre zones.
A la proue, les quartier du personnel de sécurité, habitation, repos, entraînement....
Au centre, la zone de vie avec salle de bal, bar, salles de réception et autres.
On trouve aussi au centre les quartiers d'habitation des civils sur trois étages, les émissaires au 3ème, les attachés au 2ème et le personnel de bord au 1er. Chaque étage est parcouru de deux couloirs parallèles avec au bout de chaque étage un ascenseur et des escaliers.
A la poupe, la machinerie.

Le Télémaque se met en route pour ce qui est censé durer un mois de négociations au sommet. Des guerres seront-elles déclarées? Des conflits prendront-ils fin?

Durant les premiers jours, à bord, rien de notable, des micros sont trouvés dans les appartements des chefs de délégations, les Hégémoniens pensent être les maîtres à bord et chacun mène sa petite enquête sur les autres passagers.
L'on apprend que dans la délégation hégémonienne, il y a le comte Ridgeway et trois acolytes, cabines au niveau 2, connus pour disparaître des senseurs sans laisser de trace. Le micro placé dans sa cabine ne relève rien d'anormal.
Il semble que la jolie responsable de la sécurité corallienne soit à ce poste par piston, elle a passé les cinq premiers jours dans sa cabine, mis à part pour le briefing un jour sur deux, à reprendre ses esprits, faute de meilleure description. Elle est inconnue des agents sous ses ordres ou de Calloway. D'après lui, c'est le pouvoir politique qui l'a placée là.

A l'extérieur, cependant, Rhino patrouille. Il y a quatre chasseur d'escorte, Equinoxe n'ayant pas juger utile d'en fournir. Ils patrouillent en groupe de deux par cycles de 12h. Le corallien, Rhino, avec l'Hégémonien d'une part et le citoyen de la Ligue avec le sujet de l'Alliance d'autre part. Le troisième jour, alors qu'ils sont éloignés du Télémaque, une pieuvre-tigre* détruit corps et bien le patrouilleur hégémonien et endommage fortement celui de Rhino, l'envoyant s'écraser contre une paroi, Rhino ayant juste le temps d'envoyer un S.O.S. et de s'éjecter.
- Rhino racontera peut-être une version plus précise des faits -
Sans chasseur de rechange, Rhino est désormais affecté à la surveillance et les patrouilles de chasseur se feront en solitaire.

La croisière continue de se dérouler, le Télémaque fait route vers l'Antarctique, zone calme.

Le matin du 11ième jour, le coiffeur de la baronne Terrastet a disparu. Elle demande à ce qu'enquête soit menée mais aussi à ce que la disparition ne soit pas ébruitée. Ryô/Ovar se porte volontaire et est chargé par Faedror de mener l'enquête. Il demande deux équipiers, qu'il obtient, et pour ce faire choisit Galak et Rhino^^

Le disparu s'appelle Rob Nevers, humain, cabine au niveau 2. Il n'a jamais manqué le réveil de la comtesse depuis des années qu'il est à son service. Son lit est défait, toutes ses affaires sont là à part son pyjama et ses chaussons. La dernière fois qu'il a été vu est la veille au soir, en souhaitant bonne nuit aux autres suivants de la comtesse. Il est accro au vin naturel et a l'habitude de se fournir en cuisine en prétendant que c'est pour la comtesse. L'enquête ne révele rien de concluant sur sa disparition, aucune trace où que ce soit, aucun voisin n'a entendu quoi que ce soit durant la nuit.

La nuit suivante, c'est au tour de l'Alliance Polaire de patrouiller. Niel Ronnet, en charge de la ronde de minuit à 1h cesse de répondre au communicateur aux environs de 0h30. Il a disparu au niveau 1, il s'agit aussi d'un humain mais cette fois-ci, entraîné à se battre. La situation est plus dangereuse que l'on pensait. Visionnage de la surveillance video des escalier de la nuit, après que Faedror ai supprimé une heure de piste entre 3h30 et 4h30, Ronnet suit bien sa ronde jusqu'à ce qu'il disparaisse. Refus de permission de l'Alliance Polaire d'accéder aux quartiers de ses agents de sécurité. Ryô place de la poudre fine dans les conduits d'aération de manière à savoir si quelqu'un les utilise pour se déplacer à bord.

Le lendemain soir, le groupe est en alerte et décide d'attraper le coupable sur le vif. C'est la Ligue Rouge qui est de patrouille. Galak en étant originaire décide de prendre part à la ronde de minuit alors que Rhino, dans la cage d'escalier de proue, surveille ses écrans, ayant placé six caméras, une par couloir. Ryô pour sa part décide d'arpenter les conduits d'aération. A 23h30, Ryô entend un bruit étouffé très suspect. Il demande alors par communicateur à ses équipiers un rapport de situation. "RàS" pour Galak et silence radio pour Rhino. Ordre est immédiatemment donné à Galak par Ryô d'intervenir en allant à la dernière position connue de Rhino. Celui-ci est retrouvé inconscient dans l'encadrement d'une porte de cabine au niveau 1, des traces d'acides autour de lui. Une fois qu'il a repris ses esprits, ce dernier regarde ce que ses caméras ont enregistré, son agresseur s'est dirigé vers la salle des machines. Le groupe s'y dirige, une fois là-bas demande qui est la dernière personne qui est passé à cet endroit, par où elle est allé. Il s'agit de Lars Rend, qui a ses quartiers dans la cabine où l'on a trouvé Rhino. L'on essaye de pister Rend, sans succès.
- Rhino racontera peut-être plus en détail ce qui s'est passé -

L'analyse de l'acide révèle qu'il s'agit de l'acide de Protéus. La poudre placée par Ryô n'a pas été déplacée. Cependant, les caméras de Rhino ont filmé l'arrivée à la cabine, dans les minutes avant l'attaque, de celui qui la partage avec Rend. Lui aussi a disparu.

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

le Mar 24 Jan 2012 - 0:44
Je confirme l'attaque du *requin tigre* bon ok le requin était déguise en chasseur hegemonien et a tante de me coule manque de pot pour lui je suis meilleur pilote^^
En ce qui conserne l'attaque ba j'ai été surprit et daillieur j'ai toujours pas comprit ^^

_________________
A la vie, a la mort, fidel et fraternel !
Le mj n'est pas dieu! mais tant que tu est a sa table il est au dessus de lui!!
Agénor
Prima donna
Voir le profil de l'utilisateur

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

le Mer 29 Aoû 2012 - 0:39
Partie du samedi 25 août 2012:

P.J.: Nût et Ryô.
Nût et Ryô se voient demander par Corallia Déventris, ambassadrice de la République de Corail, de mener l'enquête à propos d'un incident arrivé deux jours auparavant. Celle-ci leur montre un enregistrement video de la caméra du casque d'un Veilleur, obtenu pas très catholiquement. L'on y voit, au niveau -4, un groupe de gens, en noir, équipés pour la traque et agissant en équipe, dans une altercation avec des Veilleurs équipés de manière très discrète. Les Veilleurs se font rosser mais l'important est la petite tache blanche en arrière-plan qui se révèle être une personne, un homme avec sur le visage du corail luminescent et non du corail fluorescent comme c'est le cas d'habitude.
Le groupe en noir cherchaient à mettre la main sur Bouche-de-Corail - si quelqu'un sait d'où je tire ce nom, je lui file mon fusil de précision - et les Veilleurs les en ont empêché. Il est bon de noter que les Veilleurs aussi cherchaient à alpaguer l'individu.

Descente donc au niveau -4, dans les Bas-Fonds. Prise de la température dans un bar, l'on y apprend que quelques jours auparavant, une échauffourée entre les Loutres et les Requins, deux bandes rivales d'enfants des rues, a tourné à l'avantage des Requins, laissant nombre de Loutres sur le carreau. Lorsque la conversation est orienté vers l'affaire vue sur la video, l'on apprend que les traqueurs viennent des Bas-Fonds mais pas du -4 et aussi qu'une prime a été proposée pour la capture d'un individu, probablement Bouche-de-Corail. L'affaire intéresse donc très certainement les Marchands de Chair, qui traînent au niveau -4.

Nût et Ryô vont sur le lieu où la video a été prise. En éclaireur, Ryô repère deux individus cherchant à se faire discrets en train d'inspecter les traces laissées par le combat, ils sont équipés légèrement mais un halo bleu luit autour d'eux. Ils s'en vont par un passage transverse lorsque Nût arrive sans chercher à être discrète.

Alors qu'ils inspectent à leur tour les lieux, un bruit dans un conduit se fait entendre, un enfant d'une douzaine d'année s'y trouve. Amadoué par la nourriture, il accepte de parler. C'est Steven, du gang des Loutres et cette zone est leur territoire. Il a tout vu de la bataille entre Veilleurs et traqueurs et sait où se trouve Bouche-de-Corail et se propose d'y mener Nût et Ryô contre argent. L'affaire est conclue. En route, Steven révèle que l'homme est très fort, il a propulsé au plafond un membre des Loutres qui voulait lui voler sa couverture d'un coup, le tuant net.

C'est donc sur leurs gardes que le groupe arrive près la salle où Steven dit que Bouche-de-Corail se trouve, juste à temps pour voir au-loin - autant que faire se peut sur Equinoxe - la porte de cette salle se refermer après qu'y soient entrés les traqueurs de la video.
Nût se met en position pour couvrir Ryô qui ouvre la porte, un combat s'en suit, les cinq traqueurs sont terrassés grâce à une bonne utilisation du terrain - portes, je vous aime - mais Nût est très gravement blessée, il lui faut des soins d'urgences. Ryô lui applique de l'onguent de sa confection - senteur printanière - pour éviter l'infection mais ne peut faire beaucoup plus et alors qu'il se résoud à l'achever pour éviter qu'elle ne souffre la transporter aussi vite que possible vers le premier charcudoc du coin, Bouche-de-Corail pointe sa tête hors de la salle, un hybride, "Ca y est, ils sont hors d'état?" puis se dirige vers Nût et la touche des deux mains. Quelque chose d'étrange de passe puisque les balles ressortent et ses plaies se referment. Elle est sonnée, exténuée mais sauve. Ryô ayant déjà vu Galak faire quelque chose de similaire décide qu'il s'agit d'un effet Polaris. Les traqueurs sont dépouillés et l'on trouve sur eux un bloc-mémoire avec dessus la photo de Gaan. Un peu de magie ingénieuriale de la part de Nût montre que la photo a été fournie par Cortex, leur probable commanditaire donc.

Afin que Nût se repose un peu, ils entrent tous les trois dans la salle, Ryô un peu après, étant aller chercher une brochette d'hippocampe pour la demoiselle afin qu'elle reprenne des forces, celle-ci faisant la difficile en ne voulant pas de la pâte nutrive des rations de survie de Ryô.
La discussion qui suivi permet d'apprendre que Bouche-de-Corail s'appelle en fait Gaan, que celà fait quatre jours qu'il se cache dans cette salle et que celà fait huit jours que "le culte" - ou "l'alliance", il utilise les deux de manière intervertible - l'a abandonné, y compris Horm qu'il pensait être son ami. Lorsqu'il est interrogé à propos du corail blanc sur son visage, il se propose de mener le groupe à ceux qui l'ont sauvé. Des échantillons de corail tombé au sol sont prélevés.

C'est à l'extérieur d'Equinoxe, sur le fond, dans un lieu déserté qu'il les mène. Le paysage révèle un chantier dévasté dont un dôme foré depuis l'extérieur en plusieurs endroits et divers petits matériels marqués G.S.I. - Groupe Spécial d'Intervention, les sections d'assaut hybrides du Culte du Trident. Cependant, le plus important n'est pas là mais dans une petite caverne dont les murs sont tapissés de corail luminescent, leur lumière pulsant doucement. C'est eux qui l'ont sauvé répète-t-il.

Une fois de retour à Equinoxe, l'on se met en recherche d'un certain Horm, membre du G.S.I. L'on finit par savoir qu'il réside au niveau -3, dans l'une des chambres du Congre, un repaire de pirates tenu par Vralack l'Indomptable.
Un verre là-bas et l'on apprend que les Sabres Rouges de Léoni le Fou, un sadique, tiennent le quartier Est du niveau -3.
Une fois dans les étages, à l'extérieur de la chambre de Horm, une dispute éclate dans sa chambre, quelqu'un demandant à Horm où se trouve Gaan et celui-ci répondant qu'il n'en sait rien. Ryô frappe à la porte leur demandant de mettre une sourdine prétendant être l'un ruffian résidant à cet endroit. La réponse est hargneuse, on lui dit de passer son chemin s'il tient à ses dents. Profitant de ce qui semble être quelqu'un de caractériel, Ryô continue dans la provocation pendant que Nût se tient tapie dans l'ombre, arme à la main, prête à bondir. La porte est ouverte. A l'intérieur se trouve un hybride, probablement Horm, et les deux individus qui inspectaient la scène de la bataille, leur lueur bleue toujours là. Une fois la porte ouverte, les choses vont très vite et très fort. Craignant que la lueur ne soit un champ protecteur, Ryô décide qu'une clef de bras est le meilleur moyen de ne pas voir ses coups repoussés. Le temps que le premier des deux soit neutralisé, l'autre, protégé par son champ, lance une boule luisante qui explose avec fracas, une grenade à énergie. Il sera neutralisé à son tour - le pistolet choc de Nût faisant des miracles - mais pas avant d'avoir armé une autre grenade.
Ces grenades sont armées lorsque touchées grâce à la chaleur humaine et explosent quelques secondes après que le contact soit rompu. L'on se débarasse de la grenade dans le couloir. Personne ne réagissant, apparement, les rixes doivent être monnaie courante. Bilan du combat, l'un des deux hommes est mort, tué par la première grenade, l'autre inconscient.

Enfin une discussion avec Horm est possible. Celui-ci révèle que huit jours auparavant, sa brigade du G.S.I. a pris part à une opération de sauvetage du personnel d'un chantier lors d'une violente tempête. Lorsqu'il est interrogé à propos de Gaan, l'on apprend que Gaan faisait partie de sa brigade mais a disparu, emporté par la tempête lors de l'intervention. Il demande de s'il est en vie et le cas échéant de ses nouvelles.

L'homme inconscient est emmené à l'ambassade corallienne où il est interrogé. Il demande à être délivré et que Gaan lui soit remis sous peine de s'attirer les foudres d'un groupe très puissant. Un bon fou rire de Nût et Ryô plus tard, il révèle que le groupe en question est le Culte du Soleil Noir. Plus question de rire. Ryô suggère à Déventris d'utiliser une méthode d'interrogation toute corallienne, le recours aux empathes à coraux. Le cultiste devait avoir un implant détectant une telle tentative car à peine le contact empathique établi, il meurt, probablement d'une rupture d'anévrisme cérébral.

Gaan est mené à l'ambassade corallienne pour être ensuite amené en République de Corail. Il est aussi décidé de prélever autant que possible de corail de la caverne, afin de le réimplanter en République pour l'étudier, avant de la détruire. Laisser au Trident le moyen de faire acquérir la force Polaris à quelqu'un est trop dangereux.


Dernière édition par Agénor le Mer 29 Aoû 2012 - 10:41, édité 2 fois
Agénor
Prima donna
Voir le profil de l'utilisateur

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

le Mer 29 Aoû 2012 - 1:41
Que Nût pense-t-elle du résumé précédent?

Résumé de la partie du dimanche 26 août 2012 très bientôt, en cours d'écriture.
Contenu sponsorisé

Résumé des parties Empty Re: Résumé des parties

Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum